Au Sommet Choose France comme aux Jeux Olympiques, la France, « terre de champions »

22 mai 2024

A la veille des élections européennes, le Président de la République est pressé. Pressé de démontrer l’attractivité de la France à l’échelle internationale. Pressé dans son second quinquennat de la réindustrialiser. Pressé de la placer au premier plan des défis majeurs de l’environnement et du digital.

Le Sommet Choose France répond à un triple objectif : restaurer la compétitivité européenne par la force de l’industrie, ouvrir de nouvelles perspectives pour les investisseurs étrangers, consacrer l’attractivité de l’Hexagone. Le 13 mai 2024, 180 dirigeants d’entreprises multinationales ont été encouragés à choisir la France.

Face à la menace économique américaine, doper l’attractivité française et européenne

Le Sommet s’inscrit dans une stratégie de compétitivité européenne en prenant le contrepied de l’Inflation Reduction Act. L’IRA initiait en 2022 une vaste entreprise de relocalisation de la production industrielle internationale sur le sol américain. Il promet des allègements fiscaux et pose une menace sérieuse à l’Europe, comme le déplacement envisagé de la cotation principale de Total Energies à la Bourse de New York.

Face au risque de la fuite des industriels, Choose France ajoute 15Mds€ d’investissements étrangers aux 54Mds€ injectés par le Plan France 2030 dans la réindustrialisation et la décarbonation française.

La France se place en puissance mondiale de l’ESG et en fer de lance de la réindustrialisation européenne qui ne relève plus d’une « fantaisie française », mais doit faire l’objet d’un « vrai agenda », selon le Président.

Choose France : discours de communication ou virage réel ?

Mais comment engager une telle production industrielle ? Monter la part de l’industrie dans le PIB de 12 à 15% suppose une croissance de 25% de cette activité en quelques années. Les discours passent sous silence le retard de la France par rapport aux 23,5% de moyenne européenne en 2022 et à son niveau pré-COVID. Ils invitent explicitement les investisseurs :  « Le niveau d’investissement requis est historique. Il faut doubler le budget européen concernant la défense, le climat et l’IA. C’est indispensable pour ne pas affaiblir le marché unique », a annoncé Macron. Une question reste en suspens : comment sera financée cette hausse magistrale budgétaire ? Tout en s’affichant comme la consécration d’un virage déjà engagé, Choose France a pour vocation première de communiquer l’attractivité de l’Hexagone, ce qui explique qu’un tiers des invités assistent à leur première édition.

Vers un rayonnement croissant de la France : quelles perspectives ?

Dans le secteur de la finance, la France saisit depuis quelques années une conjoncture favorable et récolte les « fruits du Brexit », selon Gabriel Attal. Morgan Stanley en est un exemple parfait : la banque américaine ouvre bientôt un nouveau campus parisien qui créera 100 emplois, après être déjà passée de 150 à 400 salariés en 3 ans. Elle entend également y créer un « hub », centre de finance quantitative en phase d’expérimentation.

Le secteur de la tech bénéficiera des apports historiques de Microsoft (4Mds€) et d’Amazon (1,2Mds€) et cumulera 7Mds€ des 15Mds€ annoncés. Comment comprendre cette proportionnalité par rapport à la priorité annoncée en faveur de la décarbonation ? L’ouverture de data centers ne bénéficiera pas directement aux objectifs de décarbonation ou à l’ouverture de nouvelles usines. Mais ils témoignent de l’attractivité mondiale de notre écosystème technologique. L’intégration de nos startups (Fringuant, Pollen Robotics, Qevlar AI, Jimini AI, et Kartoon ai) dans « l’AI Startup Program » de Meta France le prouve, ainsi que la promesse faite par Microsoft de soutenir 2500 startups hexagonales d’ici 2027.

Face à la montée des deux grands blocs économiques américain et chinois, la France se dote d’ambitions géographiques et met l’Inde à l’honneur. L’amitié des deux pays est fondamentale pour l’Inde, en quête d’une alternative pour développer son autonomie stratégique sans rester le junior partner d’une grande puissance.

Mais le stock d’investissements indiens directs reste encore modeste : il s’élevait à 658M€ en 2022 et accueillera cette année 150M€ de Motherson. L’organisation d’une table ronde à destination des dirigeants indiens laisse espérer leur engouement croissant pour la France.

 

Ces mesures aideront à revigorer l’économie française, hésitante au regard des perturbations géopolitiques et macroéconomiques actuelles. Elles laissent présager un net accroissement d’activité dans les secteurs financier, technologique, alimentaire et évidemment, énergétique et industriel.

 

4 juillet 2024

P-Val Conseil rejoint Circle Strategy

Circle Strategy, poursuit sa croissance par l'acquisition de P-Val Conseil. Cabinet de conseil en stratégie de transformation, P-Val Conseil aide chaque client à harmoniser sa stratégie avec son contexte et son histoire. L’approche Monde© de P-Val Conseil permet de...

10 juin 2024

IA : Vers une banque conversationnelle

Pour plus d'interactions dans les banques de détail, Christophe Baniol propose la création d'un duo de conseillers, l'un humain, l'autre virtuel. « L'IA générative doit permettre aux banques de basculer dans un autre modèle de distribution, plus orienté client,...

14 mai 2024

Etude : Quelles perspectives pour les sponsors des JO 2024 ?

  Les Jeux Olympiques de Paris 2024 resteront sans doute l'événement sportif du siècle pour la ville de Paris, mais qu’en sera-t-il pour les 63 sponsors nationaux ? Notre cabinet de conseil en stratégie a mené une étude approfondie sur les perspectives de...

13 mars 2024

Circle continue sa réorganisation avec l’arrivée d’un DGA

Le cabinet Circle Strategy continue sa réorganisation avec l’arrivée de Bertrand Grau comme directeur général adjoint.Ce partner faisait partie de l’équipe qui avait lancé à Paris en 2019 l’entité stratégie de KPMG, Global Strategy Group (GSG), où il pilotait la...

7 mars 2024

Etude : l’impact du départ de Kylian Mbappé du PSG

Depuis son arrivée au Paris Saint-Germain en septembre 2017, à seulement 18 ans, Kilian Mbappé a non seulement marqué l'histoire du club, mais il a également laissé une empreinte indélébile sur le paysage du football européen. Son départ annoncé du PSG suscite...

29 août 2023

Evènement : Circle Insight 27/09/2023 – AI for Gender Diversity

Evènements, communautés, communication ciblée… les cabinets de conseil en stratégie multiplient les initiatives pour accroître la présence des femmes. Cependant, ces leviers n’ont qu’un impact limité. Aujourd’hui, les femmes ne représentent que 17% du partnership...

15 juin 2023

La roue tourne chez Circle

Jean-Marc Liduena, associé de KPMG jusqu’en janvier dernier – il a notamment co-fondé la branche strat’, Global Strategy Group – est nommé CEO de Circle, l’entité stratégique du groupe Square Management.Augustin van Rijckevorsel, dénommé Gus, fondateur de Circle et...

3 mai 2023

Quand l’IA nous parle de souveraineté

Les progrès en intelligence artificielle sont spectaculaires, comme l'ont récemment montré les performances du chatbot ChatGPT. Sommes-nous prêts à relever le défi en Europe, et en France en particulier? A nous de mettre toutes les chances de notre côté, prévient...